J’ai eu envie de vous parler cette semaine : des hydrolats, appelés aussi "eaux florales". Ce sont un peu les oubliés, par rapport aux huiles essentielles, cependant,  ils sont très utiles et plus délicats que celles-ci.

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un hydrolat ? en fait,  il s’agit tout simplement de l’eau qui a servie à distiller les plantes. Celui-ci renferme les molécules hydrosolubles de la plante (20% environ) et quelques-unes des molécules de l’huile essentielle.

 

Les civilisations anciennes distillaient déjà les plantes, les romains par exemple.

 

Les hydrolats sont beaucoup plus doux que les huiles essentielles, ce qui permet de les conseiller  aux personnes fragiles : femmes enceintes ou allaitantes, les nourrissons, les personnes âgées.

 

En les respirant,  ils permettent de nous ré harmoniser, en les absorbant (les diluer)  on prend les bienfaits physiologiques de la plante. Très utile en cosmétiques également, pour rééquilibrer la peau et l’hydrater.

 

Quelques idées pour commencer avec les hydrolats :

 

Diluer les hydrolats à 10 %,  soit  2 à 3 cuillerées à soupe dans un litre d’eau.

 

  • En cure détox au printemps et à l’automne, ou après un repas très copieux : 2 cuillerées à soupe de livèche ou de thym, dans un litre d’eau, à boire tout au long de la journée, pendant 15 jours maximum ;
  • Contre les bouffées de chaleur : hydrolat de sauge officinale, à associer éventuellement avec de l’hydrolat de menthe poivrée. Une cuillerée à café de chaque dans la tisane du soir.
  • En cas de stress, d’agitation ou de manque de sommeil : huile essentielle de lavande vraie ou de mandarine (diluée à 6 % d’huile végétale) associée à la prise de 1 cuillerée à café d’hydrolat de verveine citronnée ou de fleur d’oranger,  dans une infusion de camomille ou de tilleul, au soir au coucher.

 

De même, vous pouvez pulvériser un hydrolat que vous apprécier,  sur votre taie d’oreiller par exemple : lavande, mandarine, patchouli…. avant d’aller vous coucher, détente assurée !

 

  • En cosmétique (après le démaquillage) : l’hydrolat de rose pour les peaux matures, l’hydrolat de fleur d’oranger pour les peaux irritées (vous pouvez l’utiliser après le rasage sous les aisselles par exemple), l’hydrolat d’hélichryse italienne pour les boutons ou la couperose.

 

Il est également possible, de rajouter un peu d’hydrolat dans votre masque d’argile blanche ou rose.

 

              A vos hydrolats !

 

             Votre naturopathe


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.