L’ARGILE : un remède polyvalent !

Avec le soleil, l’air et l’eau, dont elle capte les principes vitaux, elle constitue un puissant agent de régénération physique.

L’argile est une substance vivante, donc pourvue de l’intelligence de la nature.

Les égyptiens l’employaient pour la momification des corps, pour ces principes purificateurs.

Pour le traitement des fractures, les grecs de l’antiquité utilisait l’argile avec des bandes.

Gandhi fut un adepte de l’utilisation de l’argile.

Plus près de nous, pendant la première guerre mondiale, elle fût utilisée contre la dysenterie et en usage vétérinaire sur les chevaux.

L’argile est composée principalement de silicate d’alumine, du fer, du titane, du calcium, du sodium, parfois du potassium et du magnésium (à l’état de traces). Ces composants sont à des degrés différents selon le type d’argile et sa provenance.

2 types d’argile principaux : la verte et la blanche.

Elles sont principalement, par voie interne : anti-inflammatoires, antiulcéreuses (surtout l’argile blanche).

L’argile verte aura un maximum d’efficacité pour l’acné, la furonculose, l’eczéma, l’arthrose.

Par voie externe, et en cataplasme chaud, l’argile verte peut être utilisée pour l’arthrose notamment.

Mais aussi pour la peau, en masque, une fois par semaine, l’argile a un véritable bienfait :

L’argile blanche pour tous les types de peau, l’argile verte pour les peaux mixtes et grasses, l’argile rose pour les peaux sensibles et enfin l’argile jaune pour les peaux sèches.

 

Pour l’usage en interne, quelques précautions s’imposent, demandez conseil près de votre naturopathe !


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.