Cet excellent légume, de la famille des astéracées, même s’il est très cultivé dans notre région, vient des coteaux arides du pourtour méditerranéen (particulièrement en Grèce). Il a été introduit en France, lors des guerres d’Italie).

Issu d’un chardon sauvage, on le cultive sous le nom de « cardon » (cynara candunculus).

 

Utilisé depuis fort longtemps contre la jaunisse, l’artichaut est un remède majeur pour la santé du foie.

En effet il est cholérétique (stimule la production de bile), cholagogue (facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin) et diurétique (il augmente le volume des urines).

Autres propriétés : tonique cardiaque, dépuratif sanguin.

Il est donc fort appréciable de le consommer en complément alimentaire (ce sont les feuilles qui recèlent les propriétés médicinales) pour :

 

  • Les troubles d’origine hépatique tel que : jaunisse, lithiase biliaire, intoxications intestinales…)
  • Le diabète d’origine hépatique,
  • Certaines dermatoses
  • L’arthrite

 

Il protège les cellules du foie contre les radicaux libres, responsables du vieillissement.

Le sucre que contient artichaut convient au diabétique.

Ne l’oubliez pas lors de vos cures pour le foie et/ou vésicule biliaire, par exemple cet automne (à partir de mi-aout selon la médecine chinoise).

Bel été à vous !

 

Votre naturopathe


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.