La vigne (Vitis Viniféra) : ses bienfaits anti-inflammatoires parmi tant d’autres !

 

Cette plante que nous connaissons si bien, surtout pour son fruit, pour ses pépins (huile), pour ses feuilles en cuisine, et enfin, bien sûr pour ses breuvages les plus convoités du monde !

 

Il faut aller chercher son origine en Asie du Sud Ouest, puis elle a commencé à être cultivée en Afrique du Nord, puis en Europe et tout particulièrement en Grèce dès le 15 ème siècle, les grecs vouant un véritable culte à la vigne.

 

Celle-ci est un excellent anti-inflammatoire :

  • articulaire, associé avec le cassis : arthrose, arthrite, polyarthrite, ostéoporose ;
  • digestif (associé au noyer) : colites, iléite de Crohn, et la rectocolite,
  • cutané dermites, acné, érysipèle, verrues, couperose,
  • circulatoire : hémorroïdes, phlébites.
  • Urogénital (associé au framboisier) : fibrome, kyste, ménopause, endométriose (associé au framboisier)

 

La vigne est également reminéralisante, associée au bourgeon de pin.

L’huile de ses pépins est excellente en association avec les huiles essentielles de pin, d’eucalyptus citronné….

Parmi les fleurs de Bach, l’élixir de fleurs de Vigne (Vine) correspond à un sujet autoritaire, dominateur, exigeant, rigide et ambitieux.

Voilà, vous en savez un peu mieux sur la vigne chère à notre pays.

Vous en savourerez les bienfaits d’abord, en cuisine, mais vous savez désormais que cette plante possède bien d’autres propriétés.

Prenez soin de vous.

 

Votre naturopathe


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.