En février, je vous parlais du microbiote buccal, cette semaine j’ai trouvé pertinent, en complément de vous parler, de la relation des dents, gencives et de la bouche sur notre santé globale (physiologique, énergétique, émotionnel).

Sur le plan énergétique, la médecine chinoise, considère, que l’énergie des reins apporte l’énergie des dents et leur permet de rester bien minéralisées. Les reins sont en lien avec nos peurs et la gestion de notre territoire. Par exemple, un enfant peut avoir une carie, même s’il mange peu de sucres, à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur.

Pour ce qui est des gencives qui saignent (la maladie parodontale qui concerne les tissus conjonctifs), est une infection chronique, qui parce qu’elle n’apporte peu de désagréments, est pourtant à prendre particulièrement au sérieux. En effet, elle peut être le lit de maladies plus graves, il est donc essentiel de s’en occuper.

Là aussi, il y a une symbolique : l’os sous nos gencives a un rapport avec nos origines, l’éducation et le potentiel qu’on y attache. La maladie parodontale est reliée à une croyance erronée telle que : le milieu où on s’est construit n’est pas assez riche, cultivé, sécurisant….

Sur le plan physiologique, la maladie parodontal (ex : saignement de gencives) est due au stress, à un mauvais équilibre acido-basique, des carences minérales ou de vitamine D. Au niveau alimentaire, il est judicieux de diminuer fortement les sucres (rapides et complexes), le gluten et les laitages. Une porosité intestinale, dans certains cas, peut être présente.

Une bonne hygiène buccale s’impose (voir mon article de blog de février sur le sujet), vous pouvez pratiquez le « pulling » qui consiste à prendre une cuillérée d’huile de coco bio, de la garder en bouche en la faisant circuler comme lors d’un bain de bouche, pendant 10 à 15 minutes. Cela va avoir l’avantage, de lutter contre les mauvaises bactéries, de détoxifier votre organisme, et de renforcer votre mâchoire. Vous pouvez y ajouter des huiles essentielles de menthe poivrée par exemple à raison de 2 gouttes en mélangeant bien dans la cuillère.

Pour les aphtes, (souvent une difficulté à exprimer ce qu’on aurait voulu dire) on pourra mâcher des feuilles crues de cresson ou de basilic.

Prenez soin de vous !

Votre naturopathe


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.